RSS
RSS

Test of Kyalister (bis)

Ancien forum d'Adamovitch's Manor FERME !
Nouveau forum de test pour Alister et Kya !
 

Madyson... la rareté boréal [TERMINÉE]

 :: Fiches des déchus Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mer 12 Mar - 22:42










Madyson Bellarosa Adamovitch
« Ceux qui disent aimer la solitude ... Ne savent pas ce que c'est que d'être seul.»


© Feat : Murasakibara Atsushi - Kuroko no Basket

Nom ; Bellarosa Adamovitch
Prénom ; Madyson
Surnoms ; Mady, la grande perche
Âge ; 23 (bientôt 24)
Date de naissance ; 16/03/1887
Sexe ; Masculin
Origines ; D'origine italienne
Groupe ; Adamovitch
Rang ; Nouveau résident au manoir
Orientation sexuelle ; Homosexuel
Race ; Cétacé, Hyperoodon boréal, gros gabarit


Caractère
Gourmand, coquin, doux, calme, naïf
♛ Your Psychology
BE OR NOT TO BE, THAT IS THE QUESTION.

Qualifié Madyson tiendrait en deux mots : « Bon géant ». Mais si l’on pousse l’analyse un peu plus loin, l’on pourrait écrire alors ceci… Quiconque ayant croisé la route du cétacé pourra sans conteste dire de lui qu’il est la gentillesse incarnée. Toujours un mot doux, toujours un bon geste, un tendre sourire offert, une épaule disponible contre laquelle pleurer, une oreille attentive à tous problèmes ou secret. Cependant, une telle disponibilité aurait tendance à rendre l’hyperoodon un peu naïf, s’attirant sans difficulté les mauvaise intentions de personnes peu fréquentables… et ce, sans qu’il ne le vois venir.

Si Madyson est parfaitement à l’aise avec la gente féminine qui ne l’attire absolument pas physiquement, il est en revanche d’une timidité plus apparente avec les hommes. Ouvertement homosexuel, la grande perche n’est pas du genre à prendre les devants (ou alors doucement et avec tacts) car … il sait qu’il n’arriverait pas à ce contrôler. En effet, si il entrait dans le jeu de la séduction, il deviendrait un coureur de jupons exemplaire. Aussi préfère t’il se retenir. Cependant, attention Messieurs si vous l’approchez ! Il n’en reste pas moins un chaud lapin qui, derrière son air débonnaire et parfois pataud, ne dit jamais non à une partie de jambes en l’air pour peu que vous lui plaisiez. Et son gout pour le sport vous promettra des nuits mouvementées et énergiques, n’en doutez pas.

Mais la gourmandise accrue de Madyson ne s’exprime pas que dans le sexe. C’est aussi un vrais férue de sucrerie. Beaucoup disent de lui qu’il aurait put être un ours. Car son rapport à la nourriture tiens presque plus de la dépendance que de la simple gourmandise. Rare seront les fois où vous croiserez le cétacé sans un bonbons ou une sucette en bouche. Il serait aussi inutile de préciser que c’est un vrais cordon bleu en cuisine. Avis au amateur ?!

Cette force tranquille qui ne ferais pas de mal à une mouche aux premiers abords n’est pas sans savoir ce défendre. Cependant, Madyson n’a jamais vraiment eu besoin de recourir à la force étant donné que son immense taille et son corps musculeux dissuade bon nombre d’ennemie, bien trop peureux de se ramasser une bonne baffe qui les feraient valser à l’autre bout de la salle. Aussi, les arts martiaux n’ont pas été le domaine sportif dans lequel c’est réfugié l’hyperoodon boreal. Ainsi, le jeune homme peut en surprendre plus d’un en indiquant qu’il trempe dans la danse classique depuis son jeune âge, ainsi que la gymnastique. Doté d’une souplesse rare, Madyson aime à travailler et entretenir sa forme une fois par jours, plus pour le bien être de la dépense physique que celui de sculpter son corps… Mais les choses allant de pairs, il ne s’en plaint pas non plus, d’autan que c’est un atout dans la séduction des hommes.

En dehors de tous cela, c’est un jeune toujours attentionné, tendre et se laissant paisiblement vivre dans une insouciance presque enfantine. Il reste cependant assez affecté par le fait d’être le dernier survivant de son espèce et le jeune cétacé porte beaucoup d’espoir en la famille Adamovitch pour mettre au monde, un jour, un petit hyperoodon boréal. C’est donc avec une candeur et un romantisme presque niais que le géant s’imagine avec son petit dans les bras, son époux près de lui, en famille heureuse et aimante… Mais la réalité Adamovitch n’aura pas finit de le surprendre.
♛ Your Physical
BE OR NOT TO BE, THAT IS THE QUESTION.

Madyson est de ceux qui, quoi qu’il fasse, quoi qu’ils puissent espérer au plus profond d’eux-même être un jour transparent, ne passeront jamais inaperçu. Et pour cause, mesurer 2m04 n’est pas simple tous les jours vous pouvez le croire. Et quitte à ce qu’on le remarque indubitablement, le jeune homme ce fait le plaisir de porter sa couleur favorite à même les cheveux en se les teignant en mauve. Cela reste toutefois la seule extravagance que l’hyperoodon se permet, portant un style vestimentaire plutôt décontracté avec cette touche de négligence « calculée » et plutôt partisan de la chemise à moitié fermée qui lui permet toujours de dévoiler une épaule ou une partie de sa peau. Il faut dire que Madyson peut se le permettre. Son corps d’athlète, sa peau lisse et imberbe impose milles envies de caresse pour quelconque courtisans. Le cétacé à fier allure sans en faire trop, étant toutefois légèrement courbé vers l’avant, de par l’habitude de ne pas se manger un dessus de porte en pleine tronche.

Pour qui daigne lever la tête vers les nuages, rencontre un regards clair et légèrement tombant, parfois recouvert d’un mèche rebelle de ses fins cheveux mi longs et constamment en désordre, comme plongé dans une rêverie aigre douce et perpétuelle conférant à ses yeux une irrépressible sensation de douceur et de bienveillance. Et son fin sourire offert à toutes personnes qui croise sa route renforce son air de bon garçon. « Charmant » est donc le mot le plus juste pour qualifier le jeune cétacé et il en faut bien peu pour qu’il se transforme en « sexy ». Sa grande taille étant source de fantasmes (ou pas du tout, c’est en général sois tout l’un ou tout l’autre), son profil sportif lui a permis de sculpter ses muscles pour dessiner un joli torse enviable par tout mannequin qui poserai leur regards sur lui. Epaules larges, torse légèrement bombé, grandes mains aux longs doigts fins, jambes interminables et fuselées, Madyson possède tous les atouts adéquates pour éveiller les sens.

En résumé, Madyson est sans conteste le résident le plus grand du manoir, remportant l’honorable titre de « Grande perche Adamovitch » et dont tous le monde saura bien vite de qu’il il s’agit avant même de n’avoir rencontrer lui-même tous le monde.
♛ Your Story
BE OR NOT TO BE, THAT IS THE QUESTION.

A l’aube du printemps (date), la dernière héritière, Carmen Bellorosa mettait au monde un magnifique bébé hyperoodon boréal. Cependant, ce petit être tant attendu et si difficilement obtenu, emporta la vie de sa mère dans l’effort . Pietro Bellarosa, le père du nouveau né nommé Madyson, était déjà agé de 57 ans. Effectivement, il était vieux et le pauvre homme avait passé près de la moitié de sa vie à concevoir un enfant avec sa femme. Tout le monde sait que chez les cétacés, la fertilité est une chose après laquelle on court avidement, engageant une vrais course contre la montre. Mais les ravages du temps ont eu raison de la plus puissante famille de thériantrope d’Italie. Les Bellarosa étaient réputés comme une grande lignée d’Hyperrodon boréal au sang pur. Mais leurs chances de reproduction étant très maigres, le taux de naissance au sein de la famille n’égalait jamais celui du taux de mortalité. Ainsi, la puissante famille diminua en nombre, en richesse, avant d’être réduite à deux membres aujourd’hui : Pietro et Madyson Bellarosa.

Dans l’une des maisons familiale, Pietro éleva son fils durant 9 années durant. Aidé d’une nourrice (elle-même thériantrope félidé), ils aidèrent Madyson dans son éducation thériantrope, l’importance future pour le garçon que de procréer pour perpétuer la ligné des Bellarosa et ne pas faire disparaitre l’espèce des Hyperoodon boréal. Il appris aussi à maitriser son aura et les méthode du blind. En dehors de cette éducation hors norme, le petit garçon développait une certaines curiosité pour ce qui l’entourait. Décrit comme gentil, alerte et un peu naïf, Madyson dégageait cette irrépressible douceur dans son regards rêveur.

C’est à l’âge de 8 ans que le petit hyperrodon développa une passion plutôt curieuse. Ce fut sa nourrice, Magda, qui le lui insuffla cette flamme. Magda était, avant d’entrée aux services des Bellarosa, une danseuse de ballet. Malheureusement pour elle, un mauvais porté lui avait démit la cheville et contraint à prendre sa retraite bien tôt. Mais, elle ne s’interdisait pas des exercices et quelques pas de danse quand son temps le lui permettait. Et Madyson passait ses minutes là à la regarder et à dévorer de ses yeux, la grâce de ses mouvements. Devant cette évidente fascination, Magda pris l’initiative de l’initier à la danse classique. Et le petit garçon s’avérait prédisposé pour cet art à la fois raffiné et très rigoureux.

Une enfance sans heurt et douce s’écoulait pour le jeune Madyson jusqu’à l’aube de ses 10 ans. Un bête accident ménager, une simple chute dans l’escalier, e raison de Pietro Bellarosa, faisant alors de Madyson l’unique cétacé Hyperrodon encore en vie. Magda resta trois ans auprès de l’orphelin, continuant son éducation thériantrope et de danse classique, son attachement pour les  Bellarosa l’ayant poussé à prendre soin du dernier membre de cette puissante famille. Mais la jeune femme appris de mauvaise nouvelles via lettre postale de l’état de santé de sa mère. Elle demanda poliment à Madyson si elle pouvait rejoindre sa propre famille. Bien que l’adolescent ne voulait pas se retrouver seul, il n’avait pas le cœur à lui refuser cela.

13 ans. Madyson est seul dans l’immense maison familiale. Le début d’une vie de solitude pesante commençait. Le jeune homme commença alors à oublier sa solitude en se lançant à corps perdu dans la danse. Il dansait tous les jours, dévorait le moindre bouquin parlant de danse (romans comme essais, fiction comme théorie). Le cétacé alla alors élargir sa connaissance jusqu’à la gymnastique qu’il se mit aussi à pratiquer en autodidacte. Le garçon développait un certain talents de souplesse et commençait déjà à sculpter son corps, sans raiment s’en rendre compte.

Entre temps, Madyson continuais de converser avec Magda sous forme épistolaire. La dame avait préféré rester auprès de sa mère dont l’état de santé était fragile. Elle continuait de conseiller son apprenti sur les exercices, les étirements mais aussi à lui parler un peu de sa famille disparue en lui écrivant des anecdotes dont il n’avait pas parler avec son père. Cette dernière lui avoua même que son défunt géniteur gardais dans son bureau toute une documentation sur les thériantrope ainsi que les archives de la famille Bellarosa. Trop occupé à noyer sa solitude dans les loisirs, après avoir lut ça… Madyson sentait al curiosité lui prendre l’estomac. Après tout oui… Pourquoi pas apprendre d’où il venait ? …


Ni une ni deux, le jeune garçon passa des théorie de la danse à son histoire de famille et des thérioantrope en général. Ainsi, il pris connaissance des autres espèce existante, de leur hiérarchie, prenant par la même conscience de sa propre rareté. Tout ce qu’il y’avait à savoir, tout y avais été écrit à la main par les différent patriarche des Bellarosa.

Mais la solitude se faisait pesante pour le jeune homme. Et quitte à rester seul, il décida de quitter la maison familiale à 17 ans, les archives et différents livres qu’il aimait, des vêtement… Le tout dans un baluchon, paré pour un pèlerinage intime et intérieur. Il traversa l’Italie avant d’atterir dans les Balkans où il y resta un peu. En effet, Madyson était en quête d’une famille de Cétacé. Le jeune hyperrodon boréal solitaire avait lut dans les notes de sa famille que d’autres familles de cétacé ce cachaient dans les pays de l’Est d’Europe. Il espérait en trouver une qui pourrait l’aider et, peut être, pouvoir trouver le moyens grâce à eux pour ne pas voir sa lignée s’éteindre. Mais les recherches sont fastidieuses, souvent vaine. Cependant, le jeune homme qui dépassait déjà les 1m95 à 18 ans attirais les petits gabarits thériantrope alentour. C’est durant cette période que le cétacé eu ses première aventures, découvrant son attirance exclusive pour la gente masculine. Mais aucun indice sur une famille de Cétacé.

Mais c’est Ukraine, à l’aube de ses 22 ans que Madyson eut son premier indice dans les bras d’un félidé Russe. Ce dernier lui avoua avoir eu vent d’une puissante famille de Cétacé du nom d’Adamovitch, dans le centre de la Sibérie. Un sacré trajet qui n’intimida pas le jeune homme, n’ayant pas d’autres réel but dans la vie.

Après un long périple fastidieux mais riche en culture (Madyson étant de nature curieuse), l’hyperoodon arriva enfin en Sibérie. Et il ne lui fallut pas longtemps pour retrouver l’immense demeure des Adamovitch, un nom relativement puissant dans ses contrée.

Le jeune homme y trouva refuge. Après avoir parlé au chef de famille dont certain membres connaissait de nom feu la puissante famille Bellarosa… Ils étaient enchanté de compter Madyson dans leur rang … A condition qu’il épouse le fils héritier Dimitri…
C’est ainsi que Madyson fut logé dans le manoir Adamovitch, fiancé sans autre forme de procès à un homme qu’il ne connait nullement. Une vie autre que celle d’un barroudeur allait tranquillement s’installer dans les nouvelles habitude du grand hyperoodon boréal …
♛ Behind Your Character
BE OR NOT TO BE, THAT IS THE QUESTION.


Quel est ton p'tit pseudo ? Coco, Lulu
Quel âge as-tu ? 23 ans
Comment nous as-tu trouvé ? Google ^^
Changerais-tu quelque chose ? Pour l'instant, rien ^^
Quel est le code du règlement ? Prout !
Là tout de suite plutôt fraise ou banane ? Banane ! *p*
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 13 Mar - 9:21
Bonjour et Bienvenu parmi nous trésor.

Bonne continuation pour ta fiche et petit rappel: dans la partie qualité et défaut il n'en faut que 5, je te laisse le soin de choisir lesquels sont les plus importants mais tu pourras ajouter les autres en les détaillant dans ta partie caractère ^^

Voila~ N'oublie pas le code et sur ce, a bientot ^0^ *fuit travailler son allemand*
Chimère
avatar

Race : Chimère - Loup d'Arctique/Dauphin Blanc
Orientation : Bisexuel
Dominance : A voir~
Messages : 64
Localisation : Couvert de terre dans le jardin~
Propriété :
+ Domestique : ...
+ Esclaves : Aleksander NiKolaï, Noah Vagner
Emploi/loisirs : Lambiner
Humeur : Enjouée~
Voir le profil de l'utilisateur http://adamovitch-manor.forumsgratuits.com/t81-etre-familier-pourquoi-pas http://adamovitch-manor.forumsgratuits.com/t80-rencontre-d-une-chimere
Chimère

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Ven 21 Mar - 14:08
Ok tout est bon, je valide o/
Bonne survie au manoir 8D /PAN/


Tu es validé
Tu peux maintenant aller faire ta fiche de rps et ta fiche de liens pour que nous puissions te découvrir d'avantage et suivre ton personnage fraîchement validé dans ses folles aventures au manoir. Que tu sois un membre de la classe supérieure ou de la classe inférieure peut importe, mais nous te conseillons d'aller faire un tour vers les demande de propriétés pour que tu puisses posséder un domestique et des esclaves ou bien un maître. Pense également à faire ta demande d'appartement si tu es un Adamovitch ou un noble, en prenant garde à faire attention au lieu choisi pour ta résidence. Après tout cela, tu seras fin près à nous rejoindre en zone rpg. Et si tu faisais une petite demande de rp ?

Canidé
avatar

Race : Canidé - Chacal Doré
Orientation : Bisexuel
Conjoint : Pwah ! C'est quoi ce truc >.>
Dominance : Ambivalent, mais j'ai pas franchement l'occasion de dominer quelqu'un... (gros soumis sévèrement refoulé surtout)
Messages : 342
Propriété : + Maître : Dimitri Adamovitch
Emploi/loisirs : Lever le cul à tout ceux qui passent ? Ah nan, faut pas confondre esclavagisme et prostitution.
Humeur : Chiante <3
Voir le profil de l'utilisateur http://adamovitch-manor.forumsgratuits.com/t40-toutes-ces-personnes-qui-m-entourent-et-que-je-reve-d-enerver http://adamovitch-manor.forumsgratuits.com/t39-moi-et-ma-vie-de-chien-qui-ca-interesse

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Test of Kyalister (bis) :: Fiches des déchus-