RSS
RSS

Test of Kyalister (bis)

Ancien forum d'Adamovitch's Manor FERME !
Nouveau forum de test pour Alister et Kya !
 

You, morrons ! Read that !

 :: Fiches des nobles Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Jeu 21 Nov - 10:14










NANUK VIKTOR
« Il n'y a pas de lumière sans ombre »


© Feat : Aomine Daiki - Kuroko no Basket
Nom ; Nanuk
Prénom ; Viktor
Surnoms ; None
Âge ; 23 ans
Date de naissance ; 18 février 1988
Sexe ; Un homme, un vrai !
Origines ; Russe sibérien
Groupe ; Noble
Rang ; Résident
Orientation sexuelle ; Bisexuel, aucune préférence entre les hommes ou les femmes
Race ; Ours - Gros Gabarit - Ours polaire


Caractère
Arrogant - Fier - Autoritaire - Travailleur - Charismatique
♛ Your Psychology
ROI DES OURS, VASSAL DES CÉTACÉS
Aux yeux de la plupart des nobles et domestiques du Manoir, tu passes pour un fils que trop gâté, qui revient prendre une place pas forcément bien mérité. Pour tous il faut dire que tu n’as pas été travaillé en Angleterre, mais bien t’amuser. Et d’ailleurs, tu t’amuses à le leur faire croire, à les maintenir dans cette erreur.
Tu te complais à passer pour un noble arrogant, que trop fier de la pureté de ta famille. Un homme qui cherche avant tout son bon plaisir, sans se soucier des autres. Ta compagnie est agréable, mais toujours mondaine. Tu aimes attaquer les sujets qui fâchent, comme les Adamovitch, mais tu les termines dès qu’ils tombent trop dans le sérieux. Tu provoques, tu titilles. On t’aime, comme on ne t’aime pas. Tu es trop différent de ce père si strict qui faisait partit des meubles. Mais l’on t’accorde plus facilement notre confiance. Tu n’as pas l’air si malin. L’on dit même de toi que sans ta mère, tu serais incapable de vivre dignement une journée.
Cependant, ces nobles n’auraient jamais du oublier de qui il était le fils. Sous ces apparences débonnaires, Viktor est un fou de travail, s’enfermant des heures entières dans le bureau qu’il a hérité de son père, compulsant les dossiers que leur famille tient sur chaque noble. Lorsqu’il se déplace, prétextant chercher un amusement, il vérifie simplement que personne ne trouble l’ordre du manoir. S’il constate défaut, il adressera un billet aux concernés, les adjoignant à remettre tout en place. Il n’est pas rare qu’il vérifie lui-même la qualité des esclaves, ou autres vivres du manoir. C’est un travailleur, jusqu’au bout des ongles, capable de penser à ce qu’il doit faire alors même qu’il est en galante compagnie. Comme si son cerveau était capable de se couper en deux, hémisphère droit, hémisphère sud, il n’est pour lui guère compliqué de charmer un homme ou une femme, tout en vérifiant mentalement les comptes du manoir. Habile politiquement, il prendra attention à ce qu’il dit et fait en présence des autres nobles, et surtout, en présence des Adamovitch. Il redoublera surtout de prudence alors qu’il veut influer les nobles à prendre telle ou telle décision, s’assurant qu’ils soient persuadés que cette décision vienne uniquement d’eux. Quand aux Adamovitch, il leur laisse simplement son avis, et les laisse prendre la décision. Car après tout, s’il peut conseiller, il ne peut en rien décider à leur place. Il connait son rang, et l’étiquette sur le bout des doigts.
Qu’il soit en privé, et qu’il travaille, effaçant son masque débonnaire, ou qu’il fasse la fête avec ses camarades poids lourds, l’on peut dire que notre ours enfin se montre autoritaire avec les esclaves comme les domestiques, se montrant cependant rarement cruel ou mesquin. Après tout, il a été éduqué par un domestique, et chouchouté par un esclave lorsqu’il était enfant. Il sera aussi toujours un monstre de charisme, capable de toujours placer le bon mot, et de sermonner les foules, de convaincre un homme habilement.
♛ Your Physical
SIBERIEN JUSQU'AU BOUT DES ONGLES
En général, lorsque l’on vous dit russe, vous pensez blond, grand, peau blanche… Vous aurez raison, en un sens, la majorité des russes sont slaves. Mais ce serait oublier les sibériens. Ces hommes qui vivent en tribu en delà du cercle polaire pour beaucoup, dans les plaines désolés de la Sibérie, ce désert glacial. Son nom de famille même l’indique, de même que les traditions du clan. Viktor est un sibérien.
Il est grand, certes. Un bon gros mètre quatre-vingt-dix. Il est aussi plutôt imposant, une silhouette qui en impose, musclée, travaillée, des épaules larges, des jambes puissantes. Il sait se battre, et cela se voit dans son corps, à sa manière de se déplacer, comme un éternel prédateur. Il a la peau mate, et celui ne le connaissant pas pourrait le croire venu d’un pays chaud. Au contraire, il est né ici, et ne craint nullement le froid. Pour lui, être torse nu dans la plaine sibérienne, alors qu’il neige, ce n’est rien. Peut être est ce là un héritage de son animal totem, car en plus de ceci, il a vite, très vite, trop chaud. Quoi d’étonnant par conséquent que ses appartements soient ceux demandant le moins de chauffage ? Pour lui, la température idéale, c’est entre quinze et vingt degrés. Nous déconseillons donc aux sangs froids de s’attarder chez lui sans gros manteaux.
Viktor possède aussi une tignasse noire, des mèches courtes, dont certaines indomptables partent dans tous les sens en épis. Ils encadrent un visage anguleux, aux traits droits, sévères, agressifs. Un visage long et fin, qui n’inspire pas toujours confiance. Il a une certaine beauté, certes, mais une beauté sauvage et dangereuse. L’éclat de ses yeux le confirme souvent. Des yeux bleus clairs, qui brillent, pétillent, envoient des éclairs. Légèrement bridés, ils subliment un visage au nez droit et pointu, et aux lèvres fines, s’étirant en un sourire sauvage, mesquin, arrogant, sur une dentition parfaite de véritable carnivore…. Avec des canines très développées.
♛ Your Story
LE DERNIER DES OURS BLANCS PURS DE SIBERIE

Prologue


Un mythe aussi vieux que le monde est transmit de génération en génération parmi les peuplades de Sibérie. Il était une fois un homme. Cet homme était un chasseur d’exception, et un grand chaman, qui pouvait communiquer avec les esprits. Un jour, un enfant entra dans sa hutte. Il ne vit pas un homme, mais un ours. Il cria. Ameutant le village. Les hommes crurent que l’ours blanc avait mangé leur chaman, avant de s’endormir dans sa hutte. Ils armèrent leur harpon. Lorsque l’ours blanc redevint humain. Mi homme mi ours, Nanuk fut alors vénéré par la tribu non plus en tant que chaman, mais en tout que dieu. Il était le Roi Ours.
Cette légende est peut être plus vraie qu’on ne pourrait de prime penser. Car il existe une ancienne et puissante famille de thérianthropes, les Nanuk. Les Ours Blancs.
Ils vivaient depuis des générations dans la Sibérie, ne souffrant ni du froid, ni du manque de diversité dans leur alimentation. L’on raconte même que lorsque les premiers êtres civilisés arrivèrent, les Nanuk étaient à moitié bêtes, et à moitié homme… Mais rien ne le prouve.
Ce dont on peut être sûr en revanche, c’est que cette famille d’ours blanc, ou plutôt ce clan, étant alors nombreux pour des gros gabarits, rencontrèrent les Adamovitch. Et s’allièrent avec eux. Aussi loin que l’on peut se rappeler, un Nanuk a toujours été présent au Manoir des cétacés. Les relations entre les deux familles sont parfois tendues, parfois presque intimes. L’on soupçonne même certains Nanuk d’avoir du sang de cétacé en eux.
Et dans tout cela, qu’en est-il de Viktor ?

Chapitre 1 Naissance inespérée


Ivan Nanuk était inquiet. Soucieux. Angoissé. Derrière les portes de ses appartements se tenait un évènement primordial pour l’avenir de sa famille, de son clan. La naissance de son héritier. Le dernier nouveau né de race pure. Le dernier ours blanc pur.  
La mère était sa cousine, Tatiana Nanuk. Oui, sa cousine. La consanguinité était devenue une norme chez eux. Mais la famille avait besoin de sang neuf. Son frère cadet était marié à une ours des Amériques. Ses quelques cousins et cousines à d’autres thérianthropes de gros gabarits, pas toujours des ours. Mais tous peinaient à concevoir, plus encore que les autres familles de poids lourds.  Cet enfant serait le dernier à n’être qu’ours blanc, et rien d’autre.
« Seigneur Nanuk ? Félicitations, c’est un garçon.
- Viktor Nanuk… »
Il appela son fils comme le seul homme au monde dont il acceptait des ordres, Viktor Adamovitch. Il vivait dans son manoir. Etait son Homme. Il veillait sur les affaires courantes du Manoir, tâchait de tenir à jour une liste très précise de chaque résidents, qui ils étaient, quelle était leur famille, comment voyaient-ils même les Adamovitch ? Il veillait à ce que les réserves soient toujours remplies, à ce qu’il y ait toujours suffisamment d’esclaves et de domestiques, il surveillait les nobles en se mêlant à eux. Il veillait à ce que les ordres des Adamovitch soient suivis à la lettre. En quelques mots ? Une espèce de super intendant, qui savait tout sur tout au Manoir. Il entra dans la pièce, se précipita vers la domestique tenant dans ses bras son fils, son merveilleux fils, ordonnant déjà.
« Envoyez des faire part de naissance au clan, aux Adamovitch, et aux autres nobles du Manoir. Et surtout… Aux autres grandes familles d’ours. Envoyez aussi un cadeau avec les faire part pour les Adamovitch et les ours. Exécution. »
Il n’était pas cruel avec ses esclaves, mais mieux valait lui obéir au pied et à la lettre.

Chapitre 2 Éducation


« Viktor. Tu as fait une faute. On ne dit pas « It’s a plaseur » mais « It’s a pleasure. » Répète après moi. »
L’enfant s’exécuta face au domestique qui lui enseignait les langues étrangères, le seul personnel de la petite famille qui était autorisé à le tutoyer. Il n’avait que six ans, mais afin d’assurer l’éducation de son fils, Ivan avait engagé le troisième domestique en son nom, et acheter un cinquième esclave. Une famille était somme toute une façon pratique de contourner les limitations en nombre de personnel. Ils avaient aussi demandé l’agrandissement de leurs appartements, prenant à leur compte ceux d’à côté, pour y loger leur fils et le personnel, installant une porte pour passer de l’un à l’autre.
Le père de Viktor sortit alors de son bureau, le fermant à double tour. Viktor n’avait encore jamais pu y entrer.
« Comment avancent les leçons, James ?
- Bien Monsieur. Viktor n’éprouve plus aucune difficulté pour lire le russe, le français, et l’anglais, si ce n’est quelques défauts de prononciations dans cette dernière. Il comprend les mathématiques, et ne fait que peu d’erreurs. »
Ivan hocha de la tête, satisfait. Puis fronça les sourcils.
« Et l’étiquette ? »
Il n’eut pas besoin d’attendre la réponse du domestique pour savoir que son fils y était toujours récalcitrant.
« Viktor, ce soir, nous mangeons en compagnie des Adamovitch. Si tu ne te comportes pas bien, ils te mangeront tout cru, tu m’as bien compris ?
- Oui Père… »
Aussitôt, il se retourna vers le domestique qui retenait un rire, avant de commencer à reprendre une longue litanie de ce qu’il fallait faire, ou ne pas faire, lors d’un dîner important.

Chapitre 3 Discours


Les appartements des Nanuk étaient emplis de monde. Une fête se tenait, le héros de cette fête était Viktor, qui pour la première fois, le jour de ses seize ans, rencontraient tous les membres de sa famille, de son clan. Des cousins et cousines éloignées, un cousin et une cousine proches, des tantes, des oncles. Il évoluait parmi eux, distribuant des compliments, recevant d’autres en échange. Puis il monta sur une petite estrade, montée pour l’occasion.
« Mes amis, ma famille. Que de bonheur pour moi en ce jour d’enfin vous avoir tous en face de moi. D’enfin pouvoir tous vous rencontrer. Notre famille, afin d’assurer sa pérennisation, a du s’éclater, a du partir à la conquête du monde. Mais cela s’est avéré payant. Puisque en une génération, nous avons triplés le nombre d’ours blancs de notre famille. Mes amis. Chers oncles, chers tantes, chers cousins, chers cousines. Ceci nous montre la voie à suivre. C’est pourquoi nous continuerons ainsi. Et c’est pourquoi en ce jour heureux, je vous annonce mes fiançailles avec la noble famille des Stahlbaum. »
Les applaudissements fusèrent dans la salle, la noblesse de cette famille n’étant pas remise en doute, et même, respectée. Ivan avait réussit un petit miracle avec ce mariage arrangé. Et Viktor démontrait ici et maintenant ses capacités à diriger la famille. Il leva ses mains, demandant le calme, puis reprit.
« Cependant, avant cet heureux événement, auquel j’espère vous convier. Je vais faire mes armes en Angleterre, à l’ambassade de Russie, ce grand pays qui après tout, nous abrite. J’espère y acquérir l’expérience et l’habilité de mon bien aimé père à gérer les affaires courantes du Manoir. Car je réitère le serment de mes ancêtres. Et j’apporterais aux Adamovitch tout le soutient qu’ils désirent en échange du bien être de tout le clan. Et maintenant…. Amusez vous, ô mes ours ! »

Chapitre 4 L’Homme du Premier Ministre


« Mon petit, vous voici enfin ! »
Viktor entra dans le bureau du premier ministre britannique, et s’inclina légèrement, un sourire amusé sur ses lèvres. Ramsay MacDonald lui répondit par le même sourire.
« Je ne retrouve plus ce dossier que vous avez fait pour moi, vous savez, pour notre alliance avec l’Empire de Russie. »
Viktor chercha alors avec le premier ministre dans le fouillis du dirigeant du pays. Puis en un sourire, il le trouva, et le confia à l’homme.
« Voici, Monsieur MacDonald.
- Ah merci, merci… Vous m’accompagnerez pour la rencontre, n’est ce pas ?
- Bien sûr Monsieur, je suis après tout votre secrétaire…
- Si les anglais savaient ceci, ils seraient un brin désapointés. Heureusement que vous êtes bel homme, personne ne se demande d’où vous venez.
- Mais les russes le sauront monsieur…
- Ah oui… Cela pourrait poser soucis.
- Ils voudront plus. Restez ferme, simplement.
- Vous avez raison, comme toujours mon petit. »
Il posa le dossier, que Viktor reprit aussitôt, puis enfila son manteau. L’ours lui donna alors le dossier, et tous deux sortirent de la pièce.
« J’ai appris que vous nous quitterez ? »
Viktor hocha la tête. Il avait apprit la nouvelle la veille. Son père était mourrant, on avait besoin de lui au Manoir.
« Oui, l’état de mon père m’oblige à prendre sa suite dans les affaires familiales. Et puis, aux dires de ma mère, j’ai ma fiancée qui m’attend là bas aussi. Ne la faisons pas attendre, n’est ce pas ? »

Chapitre 5 Retour au Manoir


« Viktor, enfin ! »
Le jeune homme venait d’arriver dans les appartements familiaux. Sa mère s’approcha de lui, puis baissa la tête.
« Il est mort hier mon fils… »
Il se contenta de hocher de la tête, il s’était préparer à cette éventualité. Après tout, la lettre avait mit un mois à arriver à Londres, et son propre voyage avait duré deux mois.
« Où est-il ?
- Dans notre chambre, la veillée funèbre attendait un homme de la famille pour se terminer. Ton oncle arrive ce soir.
- Commençons sans lui. Ne prenons aucun risque.
- Il comprendra. »
La veillée funèbre se terminait chez les Nanuk en une expédition dans la toundra, pour y bruler le corps, et appeler l’esprit du défunt à rejoindre celui de ses ancêtres. Les ordres furent donnés, et l’on fit sortir le corps de la pièce, puis de manoir, et la petite expédition marcha longuement.
Quand ils rentrèrent, son oncle les attendait.
« Je suis heureux que tu sois revenu à temps, Viktor. Bienvenue chez toi.
- Merci mon oncle. Laissez-moi maintenant. J’ai à faire. »
Il entra dans le bureau de son père pour la toute première fois de sa vie. Comme il s’y attendait, les affaires courantes des Adamovitch étaient sur le bureau, afin qu’il les consultent au plus vite.
Mais au dessus de la pile, trônait une photo, un nom, et un contrat de mariage.
« Marie Stahlbaum… »

♛ Behind Your Character
BE OR NOT TO BE, THAT IS THE QUESTION.


Quel est ton p'tit pseudo ? Maku o/
Quel âge as-tu ? 21 ans
Comment nous as-tu trouvé ? TC darling
Changerais-tu quelque chose ? Hu hu
Quel est le code du règlement ? J'ai le droit, à tous les endroits~
Là tout de suite plutôt fraise ou banane ? Banane !
Ours
avatar

Race : Ours - Gros Gabarit - Ours Polaire
Orientation : Bisexuel
Conjoint : Marie Stahlbaum
Dominance : Dominant à 100%
Messages : 273
Localisation : Au manoir
Propriété : + Domestiques : Sarada Anju
+ Esclaves : Erise Hatter & Canaan Traoré
Emploi/loisirs : Super Intendant
Humeur : Débonnaire ?
Voir le profil de l'utilisateur http://adamovitch-manor.forumsgratuits.com/t259-i-know-all-on-you http://adamovitch-manor.forumsgratuits.com/t275-i-ll-meet-all-of-you
Ours
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 21 Nov - 13:26
Rebienvenue <3 Tout est parfait, je te valide :3


Tu es validé
Tu peux maintenant aller faire ta fiche de rps et ta fiche de liens pour que nous puissions te découvrir d'avantage et suivre ton personnage fraîchement validé dans ses folles aventures au manoir. Que tu sois un membre de la classe supérieure ou de la classe inférieure peut importe, mais nous te conseillons d'aller faire un tour vers les demande de propriétés pour que tu puisses posséder un domestique et des esclaves ou bien un maître. Pense également à faire ta demande d'appartement si tu es un Adamovitch ou un noble, en prenant garde à faire attention au lieu choisi pour ta résidence. Après tout cela, tu seras fin près à nous rejoindre en zone rpg. Et si tu faisais une petite demande de rp ?

Cétacé
avatar
Race : Cétacé - Beluga - Poids Lourd
Orientation : Homosexuel
Conjoint : Ah ah~ Je suis mariée voyons~
Dominance : Dominante
Messages : 495
Localisation : Cherche moi~
Propriété : Sylvia Brown, Alexandra Antropov & Abigail McKennit
Emploi/loisirs : Te maltraiter cela compte ? Et chef de la famille Adamovitch à mes heures perdues.
Humeur : Sarcastique~
Voir le profil de l'utilisateur http://adamovitch-manor.forumsgratuits.com/t30-l-influence-que-peut-exercer-une-adamovitch http://adamovitch-manor.forumsgratuits.com/t29-les-rumeurs-courants-sur-une-femme-manipulatrice
Cétacé

_________________
L'amour n'est que superflue, ce qui compte c'est le pouvoir...

Victime du jour : Invité ♥️

Ma fiche de présentation~  

Mes adorables relations~

Mes déboires en rp~



Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Test of Kyalister (bis) :: Fiches des nobles-